LA SYMPHONIE

DE POCHE

Créée en 2013 et dirigée par Nicolas Simon, La Symphonie de Poche réunit douze instrumentistes professionnel·le·s au sein d’une formation originale :
autour de l’accordéon, pivot instrumental de l’ensemble, se déploient un quintette à cordes, une flûte traversière, deux clarinettes (dont une basse)
et un saxhorn baryton. Une harpe et un marimba complètent cette instrumentation unique qui fonde l’identité sonore de La Symphonie de Poche.

SDP-y bonne taille.png

Une sonorité singulière

La Symphonie de Poche se distingue par une sonorité singulière, née de la rencontre entre des instruments rarement associés. Grâce à cette configuration spécifique, elle renouvelle l’interprétation des œuvres du répertoire et en compose de nouvelles. L’arrangement et la composition, portés à leur plus haut niveau d’exigence, sont au cœur du projet, comme la recherche de correspondances inédites entre divers genres musicaux.

A0.jpg

"Les interprètes sont tous des « pointures » et les arrangements – signés par leur chef, Nicolas Simon, ou par le jeune contrebassiste Lucas Henri – sont des bijoux d’orchestration."

Le Monde

SDP-y bonne taille.png

Un choix de répertoire audacieux

Le répertoire de La Symphonie de Poche n’a pas de limite historique ou esthétique en dehors de celles imposées par la pertinence de son adaptation au format de l’ensemble. La Symphonie de Poche intègre la composition comme une part essentielle de son projet artistique.

 

La musique symphonique y tient une place centrale. 

L'ensemble s’approprie et recrée les œuvres du grand répertoire à travers des commandes passées à des arrangeurs-compositeurs. Les œuvres ne sont pas seulement adaptées à la nomenclature atypique de l’ensemble, elles sont revisitées (Lalo/Ravel) ou réinventées dans une composition originale, écrite sur-mesure pour la formation (Beethoven, si tu nous entends…).

La Symphonie de Poche explore le répertoire vocal, en particulier la pièce courte pour voix accompagnée, comme dans son programme « Songs » où mélodies, standards de jazz, lieder et chansons s’entremêlent autour d’un thème.

La Symphonie de Poche investit également le répertoire du cabaret autour de ses figures emblématiques (Bourvil, Luis Mariano, Boris Vian…). 

En collaboration avec des comédiens et musiciens spécialistes de la chanson à texte et du « récit chanté », elle invente des spectacles musicaux et poétiques, afin de faire connaître et rayonner ce patrimoine vocal populaire, au confluent de la musique et de la littérature.

SDP-y bonne taille.png

Un engagement pédagogique fondamental

La transmission est au coeur du projet de La Symphonie de Poche : éveiller, sensibiliser, émouvoir à travers la musique, faire connaître les artistes et leurs œuvres tout en s'amusant. Sous l'impulsion de Nicolas Simon, elle a imaginé, en complément du concert pédagogique, deux formats d'ateliers ludiques, participatifs, instructifs et innovants : le PVC Symphony et le Quizz de Poche.