_DSC9003.jpg

© William Beaucardet

Robin Melchior
compositeur-arrangeur

Arrangeur-compositeur nourri d’influences musicales variées, Robin Melchior aime mélanger les genres et les sonorités. Son éclectisme et sa maîtrise de l’écriture instrumentale l’amènent à réaliser orchestrations, arrangements et compositions pour de multiples artistes et institutions. Ses travaux vont du répertoire symphonique (Orchestre Philharmonique de Radio France, Les Siècles, Ensemble Aedes, Orchestre des Pays de Savoie, Opéra de Rennes...) à la musique de film (Quatuor Debussy, Orchestre du Capitole de Toulouse, ONDIF...) en passant par l’électro, la variété ou encore les musiques de tradition orale (Orchestre National de Metz, Un violon sur le sable, Trio Sora...).

Longtemps guide-conférencier au Musée de la musique et actuellement professeur d’écriture et d’orchestration au CRR de Créteil, Robin Melchior considère la médiation et la transmission comme des éléments essentiels de son activité d’artiste.

 

Convaincu par le pouvoir de cohésion humaine et sociale de la pratique collective, il est très investi dans le projet Démos. Il est également le fondateur de Pixelophonia, un ensemble sympho-rock qui se consacre à la musique de jeu vidéo ; c’est avec passion qu’il y offre durant de nombreuses années ses qualités d’arrangeur, de pédagogue et de chef pour fédérer public et orchestre dans des spectacles énergiques et participatifs, à l’Auditorium Stravinsky de Montreux comme à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille.

Depuis 2015, Robin Melchior est l’un des principaux arrangeurs-compositeurs de la Symphonie de Poche, une formation atypique qui place la création au cœur de son projet artistique, en revisitant de manière audacieuse la musique orchestrale (Chabrier, Debussy, Ravel, Gershwin, Bartók...), la chanson (Bourvil, Boris Vian) ou encore le cabaret (Francis Blanche, Kurt Weill). Pour cet ensemble dont il est également conseiller artistique, il conçoit la symphonie-hommage « Beethoven, si tu nous entends » à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur : l’œuvre est créée à la Philharmonie de Paris en janvier 2020. L’album éponyme parait cette même année et reçoit les meilleures critiques de la presse et du public. 

Beethoven,

si tu nous entends...

une symphonie-hommage imaginée par Robin Melchior