robinmelchior.jpg

Robin Melchior

arrangeur

Inspiré autant par la musique symphonique que le rock progressif ou les airs irlandais, Robin Melchior cherche dans ses travaux à partager sa passion pour les mélanges d’influences et de sonorités, espérant ainsi contribuer à l'érosion des murs qui se dressent encore parfois entre les divers univers musicaux et leurs publics. Cette ouverture l’amène à collaborer avec divers artistes et institutions, pour du répertoire classique (Ensemble Aedes, Philharmonique de Radio France, Saxback Ensemble, Orchestre des Pays de Savoie), de la musique de film (Quatuor Debussy, Orchestre du Capitole de Toulouse, ONDIF) ou encore de l’électro, du jazz ou des musiques de tradition orale (Un Violon sur le Sable, Orchestre National de Metz, Trio Sora).

Guide conférencier à la Philharmonie de Paris pendant de nombreuses années, il considère la médiation comme un élément essentiel de son activité musicale. À cet effet, il s’investit depuis 2017 dans le projet Démos en tant qu’orchestrateur et conseiller artistique.

En 2012, Robin Melchior invente Pixelophonia, un ensemble symphonique visant à démocratiser la musique de jeux vidéo, projet dont il est producteur et directeur artistique jusqu’en 2020. Investissant le collectif de ses compétences de pédagogue et de chef, il fédère sur scène orchestre et public dans des spectacles dynamiques et participatifs, notamment à l’Auditorium Stravinsky de Montreux ou l'amphithéâtre de l’Opéra Bastille.

C’est en 2015 qu'il fait la rencontre de Nicolas Simon : leurs multiples affinités les mènent à collaborer à de nombreuses reprises (Les Siècles, Le Philharmonicœur, La Co[Opera]tive). Avec La Symphonie de Poche, il écrit pour les programmes Bourvil 100 ans, Encore une Danse et Songs. Sa symphonie-hommage Beethoven, si tu nous entends, conçue spécialement pour l’ensemble, est créée à la Cité de la Musique en janvier 2020. Le CD éponyme parait cette même année et reçoit les meilleures critiques de la presse et du public.

Beethoven,

si tu nous entends...

une symphonie-hommage imaginée par Robin Melchior